ETH 2.0 sera retardé et le réseau sera centralisé, selon une annonce de Vitalik Buterin

Partager l’article
EN BREF
  • Vitalik Buterin a ébauché une feuille de route pour la mise à niveau ETH 2.0 dans son article "Endgame" du 6 décembre 2021.

  • Selon lui, au moins une partie de l'infrastructure d'Ethereum sera probablement centralisée.

  • La mise en place d'ETH 2.0 a été repoussée à la fin de l'année 2022, mais elle pourrait être encore retardée.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le cofondateur d’Ethereum a présenté une possible feuille de route pour la mise à niveau d’Ethereum 2.0 dans un “billet Endgame” publié le 6 décembre 2021.

Avec la mise à jour ETH 2.0, Vitalik Buterin souhaite résoudre les problèmes de la blockchain Ethereum, à savoir sa faible évolutivité et des coûts de transaction trop élevés. Le fondateur d’Ethereum part du principe qu’au moins une portion de l’infrastructure sous-jacente du réseau sera centralisée. De plus, le déploiement initial d’ETH 2.0 a été reporté ; sa mise en œuvre finale pourrait donc être encore retardée.

Ethereum 2.0

La mise à jour se compose de trois éléments principaux : le lancement de “Beacon Chain” (qui a déjà eu lieu et qui a ouvert la voie aux protocoles de couche 2 d’ETH), l’événement “The Merge” (la “fusion”) et l’introduction des “Shard Chains”.

Ces deux dernières étapes devaient en principe être lancées au premier semestre 2022. Toutefois, les développeurs ont déjà repoussé la date de l’étape finale à la fin de l’année 2022. Lors de l’événement The Merge, la chaîne ETH 1.0, basée sur le mécanisme de consensus de preuve de travail (Proof-of-Work), “fusionnera” avec la Beacon Chain, qui est basée sur le mécanisme de preuve d’enjeu (Proof-of-Stake). Le sharding consiste à diviser les processus de calcul afin d’améliorer l’évolutivité du réseau.

Ethereum Logo BeInCrypto

La production de blocs sera probablement centralisée

Au début de l’article sur Endgame, Vitalik Buterin a expliqué qu’il s’attend à ce qu’Ethereum soit au moins en partie centralisé.

Le développeur a écrit :

“Étant donné la taille des blocs, seuls quelques dizaines ou quelques centaines de nœuds peuvent se permettre de gérer un nœud entièrement participatif, et capable de créer des blocs ou de vérifier les chaînes déjà existantes”.

Pour la validation des blocs, le cofondateur d’Ethereum souhaite également introduire un autre mécanisme de staking afin de récompenser les validateurs.

Ethereum Roadmap Vitalik Buterin Blockproduktion und Validierung

“Nous aurons une chaîne au sein de laquelle la production de blocs est toujours centralisée, mais où la validation des blocs ne requiert pas d’intermédiaire de confiance et s’avère hautement décentralisée. Une technologie magique spéciale empêchera les producteurs de blocs de s’adonner à toute forme de censure.”

Le cofondateur d’Ethereum a également expliqué que la production de blocs restera vraisemblablement centralisée, même avec la mise en œuvre de ce que l’on appelle les “rollups”.

Les rollups ne sont rien de plus que des solutions de couche 2 qui exécutent des transactions en dehors du réseau ETH principal. “Aucun rollup ne parvient à contenir, même de loin, la majorité des activités d’Ethereum. Au lieu de cela, ils n’atteignent tous que quelques centaines de transactions par seconde”, a écrit Vitalik Buterin dans son article.

Dans la partie finale de son article, M. Buterin évoque à nouveau la technologie de sharding qui fait partie de la mise à jour ETH 2.0. Il explique que toute cette mise en œuvre prendra probablement encore des années, car le sharding et l’échantillonnage des données sont des technologies complexes. Il se pourrait donc bien que la mise à niveau complète d’Ethereum 2.0 ne se fasse qu’en 2023.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Während seines naturwissenschaftlichen Studiums hat Maximilian M. im Herbst 2018 Hobbymäßig mit dem Handel von Kryptowährungen und Aktien begonnen. Außerdem ist Maximilian M. seit Anfang 2018 als selbstständiger Dienstleister tätigt. Seit Anfang der Corona Krise hat er sich noch mehr auf den Kryptowährungshandel spezialisiert und arbeitet seit November 2020 als Übersetzter für BeInCrypto.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant