Optimism lance Layer-2 d’Ethereum sur le réseau principal

Partager l’article
EN BREF
  • Optimism lance le réseau Layer-2 (L2) d'Ethereum sur le réseau principal.

  • D'autres tests sont nécessaires avant la mise en place du réseau principal public, prévue pour dans deux mois.

  • Synthetix et Loopring gèrent déjà des réseaux L2.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Cette année, le réseau Ethereum connaîtra probablement une utilisation et une demande sans précédent. Le moment n’a donc jamais été aussi propice pour accélérer ses protocoles de Layer-2 (L2), également appelés solutions de mise à l’échelle.



Après une année de développement, le fournisseur de solutions de Layer-2 d’Ethereum, Optimism, a été lancé sur le réseau principal (également appelé mainnet) au cours du week-end du 16 janvier.

Dans le dernier billet en date de son blog, l’équipe d’Optimisme a exposé les détails du lancement, ainsi que les tests de résistance qui doivent encore être effectués sur le réseau.



Des leaders de l’industrie tels que le fondateur d’Uniswap, Hayden Adams, et le PDG de Compound Finance, Robert Leshner, ont rapidement fait l’éloge de l’équipe. Ils ont ajouté qu’il s’agissait d’une “nouvelle fantastique pour tout l’écosystème”.

Le concept du “rollup optimiste” consiste à rendre les transactions plus rapides et moins coûteuses en exécutant des contrats intelligents en dehors d’Ethereum et en ne stockant les résultats que sur la chaîne racine.

Des tests, des tests, des tests

Le déploiement du réseau a été qualifié de lancement en douceur (ou “soft launch“) car il reste encore des tests à effectuer. Au cours des quatre derniers mois environ, Coinbase et le protocole DeFi Synthetix ont déjà activement testé le système.

“Tout comme nous l’avons fait avec notre réseau test, nous adoptons une approche itérative en lançant d’abord des rouages de formation (décrits dans la section suivante) et en les supprimant au fur et à mesure que nous prenons confiance dans le système de production”.

La sécurité étant au premier plan des priorités, il a été ajouté dans l’annonce que le lancement était assorti de trois mesures de protection supplémentaires :

  • Seuls les contrats intelligents figurant sur la liste blanche pourront fonctionner sur l’OVM. Il s’agit d’un environnement d’exécution complet conforme à la norme Ethereum Virtual Machine (EVM), conçu pour les systèmes de Layer-2.
  • Les retraits authentifiés seront activés pour prévenir les activités malveillantes et les clés d’administration seront utilisées pour mettre à jour les contrats en cas d’urgence.
  • Un réseau test public complet a été prévu pour fin février/début mars. L’équipe espère que le réseau principal public sera déployé peu après.

D’autres options de Layer-2 pour Ethereum

Avec la nouvelle flambée des prix du gaz, plusieurs autres déploiements de L2 ont eu lieu récemment. À la fin de la semaine dernière, Synthetix a lancé sa mise à niveau L2, également basée sur la plateforme Optimistic.

Cette mise à niveau, appelée Castor, introduira deux changements principaux comme première étape vers l’intégration complète de Layer-2. Elle comprendra deux contrats intelligents permettant les dépôts sur Layer-1 et les retraits sur Layer-2, qui utilise des rollups d’Optimism. Il y aura également une migration vers un nouveau contrat de dépôt bloqué en SNX qui supporte la transition vers Layer-2.

L’exchange décentralisé (DEX) Loopring a également lancé les transferts “sans gaz” de L2 à L1 sur son propre créateur de marché automatisé de Layer-2. Loopring mine actuellement les liquidités de L2 pour son token LRC, dont le cours a récemment grimpé en flèche.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Martin écrit sur les thèmes de cybersécurité et d'infotechnologie depuis vingt ans. Fort de son expérience en tant que trader, il couvre activement le secteur des blockchains et de la crypto-monnaie depuis 2017.

SUIVRE CET AUTEUR