Le site d’échange FTX lance sa collaboration avec la tenniswoman Naomi Osaka

Partager l’article
EN BREF
  • Le site d'échange FTX a nommé la tenniswoman Naomi Osaka en tant que partenaire.

  • Ce partenariat vise à rendre le monde des cryptomonnaies plus accessibles aux femmes.

  • Les femmes restent une cible privilégiée dans la crypto sphère, en tant que consommatrices de marques ou, pour les plus engagées, entrepreneures.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Alors que les différentes sociétés de l’industrie s’intéressent aux partenariats et que les célébrités entrevoient le potentiel de la cryptomonnaie, le site d’échange FTX a décidé de changer la crypto sphère en s’associant à Naomi Osaka.

Une collaboration qui sonne comme une révolution

La crypto sphère compte une communauté incroyablement inclusive, de personnes aux aspirations et à la personnalité diverses et variées. Néanmoins, cette dernière se présente toujours inlassablement comme un monde d’hommes, malgré la présence de plus en plus nombreuse de personnalités féminines. En effet, selon une étude globale menée par le projet Women In Blockchain, les femmes ne représenteraient que 15 à 25% des utilisateurs de cryptomonnaies dans le monde. Dans l’optique de faire changer les choses, le site d’échange de cryptomonnaies FTX vient de lancer un partenariat un peu particulier, avec une toute jeune demoiselle qui a su prouver que les femmes pouvaient trouver leur place.

C’est en effet la tenniswoman Naomi Osaka qui a eu le privilège d’être choisie pour devenir la partenaire et ambassadrice du site. Âgée de 24 ans, la sportive a su s’illustrer sur les différents courts depuis 2016 et monter les échelons avec une facilité déconcertante. Son style de jeu agressif et nerveux (elle sait effectuer des services et coups droits à plus de 160 km/h) lui a permis de devenir l’une des joueuses les plus rapides de l’histoire du tennis. Devenue l’athlète féminine la mieux payée du monde, Naomi Osaka s’illustre également par des prises de position très franches, notamment en tant qeuemembre du mouvement Black Lives Matter ou fièrement engagée dans la lutte contre les violences sexuelles.

La jeune femme compte donc à son actif un joli palmarès, ce qui en a fait la partenaire idéale pour FTX. Dans un monde où l’indépendance et la liberté des femmes passe tout d’abord par la capacité à gagner de l’argent par soi-même, les cryptomonnaies ont permis l’émancipation de plusieurs d’entre elles. Alors que les hommes y voient d’abord le côté investissement et spéculatif, l’étude de Women In Blockchain a mis en avant le fait que les femmes y voyaient avant tout un support financier.

Dans son dernier tweet, le site FTX n’a donc pas caché son désir d’attirer davantage de (jeunes ?) femmes dans la crypto sphère grâce à son partenariat avec Naomi Osaka, avec l’ambition de révolutionner le système. Et si la tenniswoman s’intéresse aux monnaies décentralisées, peut-être qu’elle saura éveiller des ambitions chez ses jeunes admiratrices ?

Les femmes, personnalités recherchées de la crypto sphère

Si de nombreux projets à l’attention des détentrices de cryptomonnaie fleurissent un peu partout, les femmes restent des cibles privilégiées. Récemment, la marque de produits de beauté Estée Lauder a annoncé son entrée dans le metaverse, tout en proposant une collection de NFT basée sur l’apparence de son produit phare. Là encore, les mondes virtuels s’affichent comme l’endroit incontournable où les femmes pourront profiter de toutes les nouveautés et – malheureusement – encore être soumises à certains carcans venus des mordus de l’apparence.

Si certains souhaitent vendre leurs produits aux consommatrices, d’autres, comme Yuree Hong, souhaitent faire de la crypto sphère un espace d’expression libre au sein d’une communauté exclusivement féminine. N’oublions pas, également, les artistes et créatrices de NFT qui y allient sens artistique et opportunité de grandir pour enfin se faire entendre.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Après avoir parcouru le monde en tant qu'artiste, Laure Elizabeth a décidé de se poser et de se plonger dans le monde de la cryptomonnaie. Basée en France, elle compte plusieurs années d'expérience dans le journalisme et la traduction dans différentes langues. Elle se consacre désormais à informer le public des dernières nouvelles du secteur.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant