Algorand (ALGO) : comment ça marche ?

Partager l’article
EN BREF
  • Tout ce qu'il vous faut savoir sur Algorand, son mécanisme de consensus, ses fonctionnalités, ainsi que son token ALGO.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La blockchain s’est développée à un rythme incroyable, à la fois en termes d’évolutivité, de sécurité et de décentralisation. Cependant, la plupart des projets ne parviennent pas à combiner ces trois caractéristiques, et se retrouvent donc face à ce que l’on appelle le “trilemme de la blockchain”.

Alors que certains grands réseaux comme Ethereum ont fait des progrès en termes de sécurité et de décentralisation, l’évolutivité reste un problème majeur. Afin de résoudre ce trilemme de la blockchain, plusieurs plateformes ont proposé des solutions Layer 1 et Layer 2. Parmi celles-ci, on trouve Algorand, un réseau de paiements qui se targue d’être à la fois évolutif, décentralisé et sécurisé.

Ici, nous vous expliquons tout ce qu’il vous faut savoir sur Algorand, son mécanisme de consensus, ses fonctionnalités, ainsi que son token ALGO.

Table des matières

  • Qu’est-ce que Algorand (ALGO) ?
    • Décentralisation
    • Sécurité
    • Évolutivité
  • L’histoire d’Algorand (ALGO)
  • Comment fonctionne le protocole Algorand ?
  • Mécanisme de consensus
    • Production des blocs
    • Staking
  • Les fonctionnalités d’Algorand
    • Le coffre d’Algorand
    • Exécution instantanée des transactions
    • L’évolution du protocole
  • Les points forts du protocole Algorand
  • La crypto ALGO
  • Sa tokénomique
    • Distribution des tokens
  • Prévisions du cours de la crypto ALGO
  • Comment et où acheter Algorand ?
  • Quel avenir pour Algorand ?
  • Questions fréquentes (FAQ)

Qu’est-ce que Algorand (ALGO) ?

Algorand

Algorand est une infrastructure blockchain open source, qui vise à créer une économie ouverte et sans frontières où tout le monde peut participer. La plateforme s’engage également à résoudre le “trilemme de la blockchain”.

Décentralisation

La blockchain Algorand est décentralisée, ce qui élimine toutes formes d’intermédiaires. Afin de valider les blocs, la plateforme s’appuie sur un comité d’utilisateurs sélectionnés au hasard et de façon confidentielle. Ses nœuds fonctionnent sur des entités réparties partout dans le monde.

Sécurité

Pour qu’un réseau open source atteigne son plein potentiel, il doit permettre aux utilisateurs d’effectuer des transactions en toute sécurité, de créer des applications à forte valeur ajoutée et de détenir des actifs précieux. Algorand équilibre la sécurité avec d’autres fonctionnalités, notamment avec son mécanisme de consensus de Pure Proof of Stake (preuve d’enjeu pure). De cette façon, il protège les données des utilisateurs et assure la sécurité de leurs comptes.

Évolutivité

La blockchain Algorand est conçue pour accueillir des millions d’individus et d’entreprises, tout en leur permettant de créer leurs propres produits et services. Cela signifie que le réseau doit parfois traiter plusieurs transactions à la fois. Sur son site web officiel, Algorand indique cependant que les transactions s’exécutent toujours en moins de 4,5 secondes, ce quelle que soit la dApp utilisée. 

Aujourd’hui, Algorand est considéré comme une passerelle vers de nombreux projets NFT et DeFi comme IDEX, Circle, etc. Il a également plusieurs partenaires dans le monde entier, notamment dans les secteurs de la technologie, du capital-risque, de la fintech et du divertissement.

Récemment, la FIFA a annoncé un partenariat avec le projet. De plus, le Salvador, qui a adopté Bitcoin comme monnaie légale, s’est associé à Koibanx pour construire l’infrastructure blockchain du gouvernement avec l’aide d’Algorand. 

L’histoire d’Algorand (ALGO)

La blockchain Algorand a été fondée en 2017 par Silvio Micali, professeur italien au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et cryptographe lauréat du prix Turing. L’informaticien est membre du corps professoral du MIT depuis 1983. Il fait également partie de certaines communautés importantes comme la National Academy of Sciences, la National Academy of Engineering, etc.

Après une longue expérience dans le domaine de la crypto, M. Micali était fasciné par la combinaison de la cryptographie, de l’incubation distribuée et des incitations économiques dans la technologie blockchain. Ainsi, il a commencé à chercher des solutions aux problèmes de Bitcoin et d’Ethereum.

En juin 2019, il a lancé Algorand en collaboration avec une équipe d’ingénieurs et de chercheurs. 

L’objectif premier d’Algorand est de garantir une adhésion “démocratique” des utilisateurs. Ainsi, plutôt que d’utiliser un mécanisme de proof of Work (PoW) basé sur le minage, Algorand utilise une version optimisée de la proof of stake (PoS) et un système de validation automatique des transactions.

Après le lancement, M. Micali et son équipe ont créé la Fondation Algorand afin de renforcer leur plateforme. La Fondation s’occupe de l’économie du projet (60 millions de dollars), de sa gouvernance décentralisée et de son écosystème open source.

Comment fonctionne le protocole Algorand ?

Algorand est une blockchain sans autorisation qui utilise un mécanisme de consensus appelé “Pure proof of stake”. Il s’agit en effet d’une version améliorée de la PoS classique, qui utilise un accord byzantin décentralisé pour parvenir à un consensus.

Techniquement, Algorand est un framework blockchain de couche 2. La couche principale, également appelée couche 1, permet la création de dApps et de contrats intelligents et gère les transactions de base comme l’échange, l’achat et la vente d’actifs. De plus, les particuliers et les entreprises peuvent l’utiliser pour concevoir leurs propres jetons sous forme d’actifs standard Algorand (ASA). Elle permet également de créer des stablecoins, des CBDC et des jetons non fongibles (NFT).

À l’instar des autres blockchains, toutes les applications basées sur Algorand conservent les mêmes fonctionnalités (en matière de sécurité) que le protocole de consensus lui-même.

La structure de Layer 2 gère les contrats techniques intelligents et les transactions complexes qui se produisent en dehors de la blockchain. Ce, afin d’empêcher la congestion du réseau principal, comme ce qui se passe actuellement sur Ethereum.

Le réseau principal est divisé en plusieurs sous-réseaux non connectés, ce qui permet de fragmenter le processus de transaction en plusieurs unités et d’améliorer la performance globale de l’écosystème.

Actuellement, Algorand peut traiter plus de 1 000 transactions par seconde. Il exécute n’importe quelle transaction en 4,33 secondes, à des frais qui ne dépassent pas 0,001 ALGO.

Mécanisme de consensus

Généralement, le PoS est un algorithme de consensus qui choisit les validateurs en fonction du montant de leurs actifs. Mais, contrairement à d’autres variantes du PoS comme la “Delegated Proof of Stake” et la “Bonded Proof of Stake”, le mécanisme Pure Proof of Work utilisé par Algorand ne récompense pas et ne sanctionne pas les validateurs. 

De cette façon, Algorand rend la fraude impossible pour la minorité et illogique pour la majorité. Ainsi, tant que 75% de la majorité reste honnête, le protocole fonctionnera efficacement.

Production des blocs

Les blocs sont produits en deux phases par le biais d’une loterie pondérée connue sous le nom de tri cryptographique ou auto-sélection. Cette méthode permet l’exécution instantanée des transactions, car elle ne nécessite pas plusieurs étapes de vérification. Algorand utilise également un protocole appelé Binary Byzantine Agreement, ou Byzantine Agreement, qui permet de réaliser des transactions rapides. 

Voici les deux étapes de production de blocs sur Algorand :

Phase de proposition : un seul jeton est sélectionné au hasard par une fonction aléatoire vérifiable (VRF), et son propriétaire propose les blocs suivants. En effet, le processus de sélection se fait de manière aléatoire, confidentielle et continue. Avec l’algorithme Pure Proof of Stake, tous les tokens ont les mêmes chances d’être sélectionnés.

Phase de vote : Ensuite, 1000 jetons aléatoires sont sélectionnés et leurs propriétaires approuvent le bloc proposé par le premier utilisateur. Contrairement au système figé de certaines blockchains Proof of Work ou Proof of Stake, la sélection aléatoire des membres du comité améliore la sécurité globale du réseau et empêche toute violation.

Staking

L’algorithme Pure Proof of Stake permet non seulement de sécuriser la blockchain, mais également d’atteindre un consensus équilibré. Tout comme sur d’autres plateformes PoS, les utilisateurs peuvent placer leurs tokens en staking. Cependant, le terme “Pure” signifie que ces derniers n’ont pas besoin de verrouiller la crypto ALGO pour participer au processus de staking et valider les transactions. Avec ce mécanisme, tous les détenteurs de jetons bénéficient des mêmes droits de staking car ils sont sélectionnés au hasard.

Les fonctionnalités d’Algorand

Outre sa rapidité, sa mise à l’échelle optimisée, sa fiabilité, sa transparence, sa sécurité, et son mécanisme de staking unique, Algorand propose également de nouvelles innovations qui renforcent ses fonctionnalités.

Le coffre d’Algorand

Algorand propose une solution proactive pour gérer les opérations de stockage sur sa blockchain. Algorand’s Vault ou coffre d’Algorand améliore l’évolutivité en permettant une intégration simple et instantanée des produits. Pour cela, le protocole utilise trois mécanismes différents, à savoir :

  • Réduire le coût de stockage du réseau en libérant de l’espace de stockage local sur le nœud et en fixant une durée d’expiration des transactions;
  • Répartir les coûts de stockage de la blockchain sur différentes parties du réseau;
  • Réduire la bande passante nécessaire pour rejoindre le réseau.

Exécution instantanée des transactions

Contrairement aux protocoles PoW, vous ne pouvez pas ajouter deux blocs différents à la blockchain dans la même position. Un seul bloc peut contenir le nombre requis de signatures à confirmer lors d’un tour. Par conséquent, il est difficile que la blockchain Algorand fasse l’objet d’un hard fork.

Sur Algorand, toutes les transactions sont instantanées. Cela signifie que les utilisateurs peuvent immédiatement clôturer les transactions contenues dans un bloc puisqu’ils savent que celui-ci restera indéfiniment dans la chaîne.

L’évolution du protocole

Algorand est conçu de façon à ce que les nouvelles mises à jour puissent être facilement appliquées. De plus, la plateforme adopte une approche consensuelle pour toutes ses décisions, ce qui facilite l’évolution continue du protocole et évite les hard forks potentiels qui pourraient briser l’écosystème.

L’algorithme de consensus d’Algorand améliore également l’évolutivité et permet aux participants du réseau de parvenir à un accord sur n’importe quel sujet. Comme expliqué plus haut, vous pouvez devenir un validateur en détenant 1 seul token ALGO. De plus, vous ne déciderez pas seulement du prochain bloc mais aussi de toutes les mises à jour futures du protocole.

Les points forts du protocole Algorand

Algorand doit son succès à plusieurs facteurs, notamment ses frais de transaction peu élevés, ainsi que la possibilité d’utiliser la crypto ALGO à la fois comme garantie et comme moyen d’échange. Les utilisateurs peuvent également la placer en staking pour générer des revenus passifs.

Algorand a également une valeur spéculative et attire de plus en plus d’intérêt et d’attention de la part des institutions. Le protocole propose plusieurs services à forte valeur ajoutée, notamment : 

Évolutivité : Algorand s’efforce d’assurer une évolutivité maximale et des transactions rapides (moins de 4,5 secondes).

Transparence : depuis son lancement, l’offre totale de la crypto ALGO est immuable. À tout moment, tout le monde peut voir combien de jetons ALGO sont utilisés.

Sécurité : grâce à son mécanisme de consensus unique, Algorand et ses produits s’avèrent relativement sûrs.

Flexibilité : la blockchain d’Algorand est également flexible et peut littéralement exécuter n’importe quelle application. 

La crypto ALGO

ALGO est le token natif de la blockchain Algorand. Il permet de sécuriser le processus de consensus nécessaire à la création de blocs et à l’exécution des transactions. Le jeton contribue également à la croissance de l’écosystème Algorand. Toutes ces caractéristiques font de la crypto ALGO l’épine dorsale de la blockchain Algorand.

Sa tokénomique

Lors de son lancement, Algorand a émis dix milliards de jetons ALGO. 6,8 milliards sont actuellement en circulation, ce qui représente 68 % de l’offre totale de jetons. L’actif s’échange actuellement à 0,448 $ et dispose d’une capitalisation boursière totale de 3 milliards de dollars.

Distribution des tokens

Algorand a organisé son ICO en juin 2019. Cette ICO qui était sous forme de vente aux enchères, a permis la vente de 25 millions de jetons ALGO, soit 0,25 % de l’offre initiale, à 2,40 $ chacun. L’ICO a rapporté un total de 60 millions de dollars. Au cours de la première année suivant l’achat, les investisseurs ont le droit, à tout moment, de revendre des jetons à la Fondation à 90 % du prix d’achat. 

Les jetons restants ont été distribués de la façon suivante : 

  • Les fondateurs et l’équipe de la Fondation ont reçu 2,5 milliards de jetons ALGO, soit 25% de l’offre totale, afin de favoriser le développement du réseau.
  • Nœuds de relais : ceux-ci ont reçu environ 1,75 milliard de tokens ALGO en guise de récompense.
  • Subventions : les utilisateurs finaux ont reçu 0,25 milliard de tokens ALGO

Prévisions du cours de la crypto ALGO

Cours ALGO
Graphique par TradingView

De nombreux analystes techniques et professionnels du secteur crypto ont fait des prédictions sur le cours d’ALGO. Par exemple, Wallet Investors a donné des prévisions à long et à court terme. Selon le magazine, le prix d’ALGO pourrait atteindre 7,662 $ d’ici 2027. À court terme, il prévoit un cours maximum de 3,291 $ d’ici la fin de 2022.

De même, Digital Coin Price estime que la crypto ALGO entre dans une tendance haussière et lui prédit un cours de 3 $ d’ici 2025.

Dans l’ensemble, les prévisions à court et à long terme sont plutôt optimistes. Cependant, cela ne signifie pas qu’elles se concrétiseront. Généralement, ces prédictions ne vous donnent qu’un aperçu de l’évolution d’un token. Si vous souhaitez investir dans la crypto ALGO, vous devez faire vos propres recherches et suivre votre propre stratégie d’investissement.

Comment et où acheter Algorand ?

Où acheter Algorand ? Le token est disponible dans la plupart des bourses crypto, vous pouvez donc l’acheter sans difficultés. Parmi les exchanges où vous pouvez acheter ALGO, on peut citer Kraken, Coinbase, Crypto.com, Binance, etc. 

Si vous souhaitez savoir comment acheter Algorand sur Binance, nous vous invitons à suivre les étapes ci-dessous :

Tout d’abord, sachez que vous ne pouvez pas acheter directement ALGO avec de la monnaie fiduciaire. Vous devez donc acheter un autre jeton (stablecoin) afin de créer une paire de trading ALGO. Ici, nous choisirons l’USDT.

1- Connectez-vous à votre compte

Rendez-vous sur l’onglet marché en bas à droite de la page d’accueil

2- Cherchez et sélectionnez la paire de trading ALGO/USDT que vous souhaitez acheter

Une fois votre choix effectué, vous verrez le tableau des prix. Ici, vous pouvez utiliser différents types d’ordres, notamment des “Limit Orders”, un “Stop Limit” ou un “Market Order”.

3- Cliquez sur “acheter”

Enfin, saisissez le montant de tokens ALGO que vous souhaitez acheter.

Quel avenir pour Algorand ?

Depuis son lancement en 2019, la blockchain Algorand se développe à grande vitesse. Elle doit son succès à ses fonctionnalités innovantes, à sa sécurité, ainsi qu’à sa rapidité. Aujourd’hui, plusieurs gouvernements, investisseurs et entreprises traditionnelles s’intéressent à Algorand.

Cependant, Algorand en est encore à ses débuts, et vu l’extrême volatilité du marché crypto, vous devez faire vos propres recherches avant d’y placer votre argent.

Questions fréquentes (FAQ)

Devriez-vous acheter Algorand ?

Le marché crypto est connu pour sa volatilité et ALGO n’échappe pas aux fluctuations. Si vous envisagez de l’acheter, vous devez faire vos propres recherches afin de décider si cette crypto convient à votre stratégie d’investissement.

À quoi sert la crypto ALGO ?

ALGO est le token natif de la plateforme Algorand, et il est utilisé pour sécuriser la plateforme et récompenser ses participants.

Qu’est-ce qui démarque Algorand des autres projets ?

La blockchain Algorand est polyvalente, ce qui signifie qu’elle peut exécuter n’importe quel programme. Ainsi, elle permet une intégration transparente des applications décentralisées, le tout avec peu de travail de développement.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations contenues sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations figurant sur notre site web est strictement faite à ses propres risques. Dans la section S'instruire, notre priorité est de fournir des informations de haute qualité. Nous prenons le temps d'identifier, rechercher et créer un contenu éducatif qui sera utile à nos lecteurs. Afin de maintenir ce niveau de qualité et continuer à créer un contenu valable, nos partenaires sont susceptibles de nous verser une commission pour des placements figurant dans nos articles. Toutefois, ces commissions n'affectent pas nos processus de création de contenu objectif, honnête et pertinent.
Share Article

SUJETS LIÉS

Ayotomiwa to autor tekstów technologicznych, który koncentruje się na tematach blockchain, krypto, defi, metaverse i NFT. Wierzy, że właśnie wokół tego wszystkiego kręci się rewolucyjna fala nowej technologii.

SUIVRE CET AUTEUR