Voir plus

Des influenceurs crypto pris en flagrant délit de Pump and Dump

6 mins
Par jeffgogo
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Alors que certains influenceurs malveillants ont échappé aux radars, d’autres ont été pris la main dans le sac.
  • De nombreux influenceurs crypto auraient fait la publicité de certains tokens qui ont causé de lourdes pertes aux nouveaux investisseurs.
  • Les experts conseillent aux investisseurs de regarder au-delà de ce qu’on leur présente comme “des opportunités d’investissement”.
  • promo

De grands noms sont entrés dans la crypto, mais la crypto a aussi fait grandir certains noms. Alors que certains influenceurs crypto sont devenus des leaders d’opinion, d’autres ont perdu toute crédibilité à cause de leurs publicités douteuses.

Au cours des dernières années, beaucoup de célébrités ont mis le pied dans le monde de la crypto. De Cristiano Ronaldo à Snoop Dogg en passant par Paris Hilton et Lionel Messi, le secteur a attiré des stars de tous les horizons.

Malheureusement, de nombreux influenceurs crypto sont prêts à tout pour se remplir les poches, quitte à promouvoir des scams. En effet, certains influenceurs auraient fait la publicité de certains tokens qui ont causé de lourdes pertes aux investisseurs les plus novices.

Influenceurs crypto : l’argent d’abord, l’éthique après

Selon les spécialistes, il existe des schémas typiques de Pump and Dump où les influenceurs crypto et l’équipe du projet profitent de la misère des autres. L’un des exemples les plus célèbres est celui du YouTuber et influenceur crypto Ben Armstrong, alias BitBoy.

En janvier, le détective crypto ZachXBT a fait des révélations explosives sur BitBoy. Afin de démasquer l’influenceur crypto, ZachXBT s’est fait passer pour le dirigeant d’un projet crypto et lui a demandé s’il pouvait lui faire une publicité. À l’issue de son enquête, il a découvert que “BitBoy a fait la promotion de sept scams crypto”.

La liste des projets inclut : MYX Network (MYX), DistX, Zao Finance, Ethereum Yield (ETHY), Meridian Network (LOCK), Cypherium Blockchain (CPH) et PAMP Network (PAMP). Selon ZachXBT, tous ces projets se sont effondrés, laissant les petits investisseurs une main devant, une main derrière.

Dans le jargon crypto, on appelle ce type d’arnaques “un rug pull” ou un “Pump and Dump”. Cela signifie que BitBoy et les dirigeants des projets dont il a fait la promotion sont les seuls gagnants. Après avoir été pris en flagrant délit par ZachXBT, BitBoy a supprimé les vidéos publicitaires des scams en question de son compte Twitter. 

“Il est clair que tu ne fais aucune recherche sur les projets que tu soutiens et que tu préfères gagner de l’argent, toi et tes complices, plutôt que d’être transparent avec tes followers. Ce n’est pas parce que tu as supprimé les vidéos que cela ne s’est pas produit”, a tweeté ZachXBT.

Pour avoir davantage d’explications à ce sujet, BeInCrypto a contacté Ben Armstrong. Sa réponse a été plus que désagréable, mais elle ne reflète que sa personnalité, celle d’un “influenceur” colérique et imbu de lui-même, qui n’accepte pas qu’on remette en question sa transparence.

“Nous avons déjà répondu à toutes les allégations. Ce n’est pas de ma faute si vous ne savez pas comment utiliser Google”, a répondu BitBoy dans un chat sur Twitter. “C’est vraiment cool de lécher les bottes de Zach parce que vous ne pouvez pas faire vos propres recherches”.

BitBoy : le nouveau roi du Pump and Dump

Zach n’est pas le seul à avoir levé le voile sur les manigances présumées de BitBoy. Le chercheur crypto FatManTerra a récemment averti que les gens devraient faire leurs propres recherches, plutôt que de suivre des comptes et des personnalités populaires.

“Les “influenceurs” comme BitBoy et Ran Neuner ont une longue histoire d’arnaques de shilling [publicité mensongère] et de dumping sur leurs propres abonnés”, a-t-il tweeté. “En suivant ces personnes, en lisant leurs tweets, ou en regardant leurs vidéos, vous tombez tout droit dans le piège”.

Il y a deux ans, Kawalele, un membre de Reddit, a raconté comment il est tombé dans le piège de BitBoy.

“Il a plusieurs vidéos du genre “MEILLEURE crypto à petite capitalisation en 2021”. Et devinez quoi !! Il ne détient même pas 2/10 des pièces dont il fait la promotion sur ses vidéos. Mais il possède 300 000 USD… hmmm, d’où lui vient cet argent ?” a déploré l’investisseur.

Kwalele a également accusé BitBoy d’avoir fait la publicité de SOUL, un crypto actif qu’il a présenté comme le “le meilleur token à petite capitalisation boursière” et qu’il ne possède pas. Cela prouve qu’il liquide les tokens en question juste après la publication de ses vidéos.

Gare à la publicité déguisée

De nombreux influenceurs sont payés par des projets frauduleux pour les aider à faire du Pump and Dump.

En juin, Kim Kardashian a été épinglée pour avoir fait la publicité d’un token Ethereum Max. “Vous aimez la crypto ????”, avait demandé la star de téléréalité à ses 250 millions de followers sur Instagram

Bien que le post ait été marqué comme une publicité, Kim Kardashian a omis de préciser que le token a été créé un mois plus tôt par des développeurs anonymes. Elle a ensuite été condamnée à une amende de plus d’un million de dollars par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis.

Selon les experts, les investisseurs doivent regarder au-delà de ce qu’on leur présente comme “des opportunités d’investissement”. Danial Daychopan, fondateur et PDG de la plateforme de récompenses crypto Plutus, a déclaré que les projets qui promettent des gains rapides et faciles se terminent généralement très mal. 

“Les influenceurs crypto gagnent de l’argent en vous vendant une “opportunité d’investissement” et non pas en vous donnant les conseils dont vous avez besoin. Il s’agit d’un énorme conflit d’intérêts dont les gens doivent se méfier et éviter à tout prix, même s’ils [les influenceurs] font la promotion de Bitcoin”, a déclaré M. Daychopan à BeInCrypto.

Parmi les noms impliqués dans ce type de stratagème, l’expert a cité Kevin O’Leary, Raoul Paul et Mike Novogratz. Selon lui, les législateurs doivent mettre en place de lois plus strictes pour lutter contre le fléau de publicité déguisée de crypto actifs.

“Afin de rendre l’industrie crypto plus sûre, nous avons besoin d’amendes plus sévères contre la publicité déguisée et les publications rémunérées des influenceurs, et de réglementations plus strictes pour la publicité de produits non réglementés comme les stablecoins et le trading à effet de levier à haut rendement’.

M. Daychopan a ajouté que les influenceurs crypto peuvent être involontairement complices des scams s’ils ne font pas les recherches nécessaires. En plus de promouvoir aveuglément des plateformes douteuses, les influenceurs prétendent parfois connaître les changements imminents dans le monde de la crypto.

Des prédictions crypto hasardeuses

Les influenceurs crypto utilisent souvent leurs followers sur les réseaux sociaux pour promouvoir les projets. Andre Lages, le cofondateur de la plateforme DeFi Lympid, a déclaré à BeInCrypto que certains influenceurs ont délibérément induit en erreur leurs abonnés à des fins lucratives.

“Les soi-disant influenceurs crypto qui prétendent toujours connaître non seulement les mouvements futurs du marché… mais également des informations privilégiées sur les développements et les facteurs qui déterminent le succès ou l’échec d’un projet”, a affirmé M. Lages.

Le cofondateur de Lympid a cité l’exemple de Suppoman, qui a connu un énorme succès lors du boom des ICO (entre 2017 et 2018). Par le plus pur des hasards, Suppoman a fait quelques prédictions réussies sur les cours de certains tokens. Selon Andre Lages, les prédictions crypto de Suppoman se sont concrétisées car le marché était en hausse à l’époque.

Suppoman est devenu tellement sûr de lui qu’il a commencé à demander à certains projets de le payer “pour qu’il en dise du bien”. D’après M. Lages, Suppoman est rapidement devenu le roi de la publicité déguisée. Il a continué à faire du Pump and Dump sans penser à ses followers.

“En général, les investisseurs crypto et les débutants devraient toujours éviter de suivre les personnes qui font des prédictions de prix, de manière complètement abstraite, sans tenir compte des données du marché et des spécificités du secteur”, a averti M. Lages.

“D’autre part, on a toujours des gens comme Vitalik Buterin qui se comportent d’une façon complètement différente. Je me souviens qu’en 2018, Vitalik a dit que le cours d’ETG avait atteint un statut de bulle car il n’avait plus de valeur fondamentale réelle”.

Trafic et abus d’influence

Les influenceurs crypto aident les projets à se faire connaître en faisant de la publicité sur leurs pages de réseaux sociaux. Malheureusement, certains investisseurs novices suivent les conseils de leurs influenceurs préférés sans faire leurs propres recherches. 

En avril 2022, les autorités américaines ont épinglé 22 personnes impliquées dans des scams de Pump and Dump qui ont valu près de 194 millions de dollars aux victimes. James Wo, le fondateur de la société d’investissement Web3 DFG, estime que certaines personnalités publiques abusent de leur influence.

“Après la chute de l’exchange de produits dérivés FTX, les plus grands coupables parmi les influenceurs seront Tom Brady et Larry David. Sans oublier d’autres personnalités médiatiques qui ont également travaillé avec la plateforme”, a déclaré M. Wo à BeInCrypto.

De nombreux experts appellent les investisseurs crypto, en particulier les débutants, à ne pas tomber dans le piège du battage médiatique. Dans le monde de la crypto, ce battage est souvent créé par les influenceurs et il ne dure généralement que quelques semaines. Surtout pour les projets qui n’ont pas encore fait leurs preuves.

“Pour éviter les scams, les investisseurs doivent investir dans les règles de l’art et faire suffisamment de recherches sur les piliers et les perspectives du projet”, a déclaré Claudia Minea, cofondatrice et PDG de la plateforme de financement participatif SeedOn, à BeInCrypto.

“En règle générale, il faut tout d’abord savoir si les entreprises en question sont agréées dans leurs juridictions, car les entreprises non enregistrées ne peuvent garantir aucune protection en cas d’incident”.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé