Mise à jour Shanghai : le compte à rebours est lancé !

24 janvier 2023, 18:05 CET
24 janvier 2023, 18:05 CET
EN BREF
  • Dans le cadre des tests de la mise à jour Shanghai, les développeurs ont déployé le premier shadow fork du réseau principal Ethereum.
  • Le shadow fork permettra aux validateurs de commencer à tester les retraits en attendant le lancement officiel de la mise à jour.
  • Le réseau Ethereum vient de franchir la barre des 500 000 validateurs.
  • promo

Dans le cadre des tests de la mise à jour Shanghai, les développeurs ont déployé le premier shadow fork du réseau principal Ethereum.

Prévue pour mars prochain, la mise à jour Shanghai devrait permettre le retrait des ETH placés en staking. Avec le déploiement de ce premier shadow fork sur le 🌐 mainnet Ethereum, les validateurs pourront commencer à tester les retraits en attendant le lancement officiel de la mise à jour.

Depuis le lancement de la Beacon Chain et l’introduction du 🛠️ mécanisme de consensus Proof of Stake, de nombreux validateurs ont placé leurs ETH en staking. Avec la mise à jour Shanghai, ils pourront enfin retirer leurs fonds. 

Le shadow fork du réseau principal, qui a été déployé le 23 janvier, permettra aux validateurs de tester les retraits. Selon Marius Van Der Wijden, développeur principal du réseau Ethereum, seuls quelques problèmes mineurs ont été détectés jusqu’à présent et ils ont tous été résolus

Actuellement, plus de 26,5 milliards de dollars d’ETH sont placés en 💰 staking sur la Beacon Chain. Le montant d’ETH pouvant être retirés pendant cette phase de test a été plafonné afin d’éviter un exode massif des stakers. De même, les développeurs ont laissé de côté les améliorations supplémentaires qu’ils comptaient introduire afin de se focaliser davantage sur les retraits.

Volume d’ETH placés en staking. Source : Etherscan

Gare aux problèmes techniques !

Alors que la plupart des validateurs attendent avec impatience le lancement de la mise à jour Shanghai, certains développeurs Ethereum pensent que le hard fork répond à la demande du public au détriment de la santé du réseau Ethereum à long terme. 

Selon eux, la mise à jour risque de créer “une lourde dette technique” qui rendrait le développement à long terme plus difficile. En effet, les développeurs sont obligés de sauter certaines étapes pour pouvoir déployer le hard fork à la date prévue, ce qui pourrait entraîner des problèmes techniques.

Le réseau Ethereum franchit la barre des 500 000 ETH

Alors que les investisseurs attendent impatiemment le lancement de la mise à jour Shanghai, le réseau vient de franchir la barre des 500 000 valideurs. Un chiffre impressionnant, car le montant minimum requis pour devenir validateur Ethereum s’élève à 32 ETH.

Évolution des validateurs Ethereum. Source : Beaconscan

De même, le cours d’Ethereum a renoué avec le vert dès les premiers jours de l’année 2023. Au moment où nous écrivons ces lignes, le token s’échange à 1 638 $, en hausse de 4 % par rapport à la semaine dernière.

Morale de l’histoire : tout vient à point à celui qui sait attendre jusqu’à Shanghai.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.