Plus de 60 exchanges crypto de Corée du Sud risquent la suspension de leurs activités de trading cette semaine

Partager l’article
EN BREF
  • Des dizaines d’exchanges crypto sud-coréens suspendront leurs services de trading cette semaine.

  • Les régulateurs financiers du pays ont annoncé le nouveau cadre réglementaire plus tôt cette année, et ont donné aux exchanges la date limite du 24 septembre pour se conformer aux nouvelles règles.

  • Quatre exchanges se sont inscrits auprès de l’Unité d’Intelligence Financière, et ont conclu des partenariats avec les banques.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

De nouvelles réglementations devraient entrer en vigueur cette semaine en Corée du Sud. Ainsi, des dizaines d’exchanges crypto devront suspendre leurs activités de trading cette semaine, à moins qu’ils ne répondent aux exigences réglementaires.

Sponsorisé



Sponsorisé

La nouvelle réglementation sud-coréenne devrait entrer en vigueur cette semaine, des dizaines d’exchanges crypto devront donc suspendre certains de leurs services pour se conformer aux nouvelles règles.

Les exchanges crypto sud-coréens sont en difficulté

Les régulateurs financiers du pays ont annoncé le nouveau cadre réglementaire plus tôt cette année, et ont donné aux exchanges la date limite du 24 septembre pour se conformer aux nouvelles règles. Cette semaine seulement, plus de 60 exchanges crypto risquent de suspendre leurs services.

Sponsorisé



Sponsorisé

Pour reprendre leurs activités, les exchanges devront s’inscrire auprès de la Financial Intelligence Unit avant le 24 septembre, et ceux qui ne l’auront pas fait avant cette date seront définitivement fermés. Pour l’instant, les exchanges doivent informer leurs clients d’une suspension partielle ou totale des services de trading avant le 24 septembre à minuit.

Quatre exchanges (Upbit, Bithumb, Coinone et Korbit) se sont inscrits auprès de l’Unité d’Intelligence Financière, et ont conclu des partenariats avec les banques. 40 exchanges ont confirmé avoir accepté la demande des régulateurs, tandis que 28 autres n’ont pas encore signé les partenariats bancaires requis.

L’un des éléments piliers de cette nouvelle réglementation est la conformité KYC/AML (Connaissance client/Lutte contre le blanchiment d’argent). Les autorités sud-coréennes ont toujours insisté pour que les exchanges mettent en place de meilleurs processus de contrôle, ce qui a fortement impacté les activités de ces derniers. La Corée du Sud figure parmi les pays qui fournissent le plus d’efforts pour réguler le marché crypto.

Les régulateurs coréens resserrent l’étau

Depuis le début de l’année, les régulateurs sud-coréens n’ont pas épargné le marché crypto. Parmi les nombreuses mesures prises, citons le renforcement des contrôles contre l’évasion fiscale et l’instauration d’une série de mesures visant à rendre les exchanges crypto entièrement réglementés.

De janvier jusqu’à ce jour, 11 exchanges ont déjà fermé leurs plateformes, en raison du non-respect des normes KYC/AML. Selon les informations que nous avons à ce sujet, les exchanges ont été fermés car ils hébergeaient des comptes frauduleux. Ainsi, ils n’auront plus la possibilité de recevoir l’approbation du Comité des services financiers dans le futur.

Pourtant, le marché continue son expansion au sein du pays, et ce, malgré la lourde réglementation qui se met en place. Les banques ont fait état d’une augmentation de 100% de leurs revenus provenant des frais de transaction crypto, ce qui confirme encore une fois la croissance du marché. L’entreprise de services crypto Hashed, a par ailleurs lancé un fonds blockchain de 170 millions de dollars, et ce dernier semble très prometteur.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant