Voyager Digital annonce la suspension des retraits

Partager l’article
EN BREF
  • Voyager Digital vient d'officialiser la suspension des retraits et du reste de ses activités commerciales.

  • Les conditions actuelles du marché ont fragilisé la société Voyager.

  • Le défaut de paiement de Three Arrows Capital est également un grand problème.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Alors que Be[In]Crypto évoquait les difficultés que traverse Voyager Digital, celles-ci ont augmenté au fur et à mesure des journées.

Aujourd’hui, vendredi 1er juillet, le CEO de la société Stephen Ehrlich vient d’annoncer la suspension des activités de Voyager Digital. Au-delà des retraits, les dépôts, les services de trading et les programmes de récompenses sont également suspendus. Le motif utilisé est semblable à celui utilisé par Celsius Network ou encore Finblox auparavant : “les conditions actuelles du marché”.

“Cela a été une décision extrêmement difficile, mais nous pensons fermement qu’il s’agit de la solution la plus adaptée étant donné les conditions actuelles du marché”.

Stephen Ehrlich, CEO de Voyager Digital.

Cette décision, résultant des difficultés liées au bear market et à la crise de liquidités récente de Three Arrows Capital, serait prise pour “explorer les solutions alternatives” pouvant résoudre au plus vite cette crise.

Ce lundi, la société avait fait état d’un défaut de paiement de la part de 3AC de plus de 670 millions de dollars, et entreprenait de poursuivre le fonds d’investissement pour récupérer ladite somme. La chaine interconnectée entre les sociétés affectées par l’implosion de l’écosystème TERRA se poursuit donc, accrochant (pour de bon ?) une nouvelle société à sa liste de victime.

Voyager Digital avait pourtant reçu une ligne de crédit d’Alameda Research, une société commerciale en relation avec le patron de FTX, Sam Bankman-Fried, désormais actionnaire principale de la société. Après la chute de 60% de ses actions au cours de la semaine qui faisait écho des difficultés de liquidités que traversait la société, Voyager a plongé à nouveau, de + de 40% aux Etats-Unis après que cette news ait été publiée. Il s’agit de la pire performance de la journée.

Alors que Binance et FTX font preuves de résilience, et sont aux aguets pour le rachat de sociétés, celles-ci sont en grande difficult pendant ce bear market. JP Morgan annonçait que la fin du bear market se rapprocherait avec la fin du désendettement des sociétés, mais celles-ci n’en ont pas encore terminé de secouer la crypto sphère.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Matias est un globe-trotteur qui a profité de diverses expériences à travers le monde. Porté par sa vision innovante et transdisciplinaire, il a commencé à s'intéresser aux Cryptomonnaies et à la technologie de la blockchain. Dès lors, il est devenu un fervent croyant de l'adoption progressive des cryptomonnaies dans nos sociétés et suit avec engouement chaque actualités sur comment les monnaies numériques peuvent influencer les affaires sociales, politiques et financières.

SUIVRE CET AUTEUR