Voir plus

BeInCrypto Awards 2022 : qui sont les grands gagnants (et perdants) crypto de l’année ?

7 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Malgré une année 2022 particulièrement délicate, certains acteurs du secteur crypto ont su tirer leur épingles du jeu... contrairement à d'autres.
  • La communauté BeInCrypto a élu le meilleur et le pire de cette année mouvementée.
  • promo

Personne n’osera le nier : l’année 2022 n’aura pas été la plus brillante du secteur crypto. Entre bear market qui n’en finit pas, scams, piratages et implosion en chaîne d’une foule d’entreprises et projets, certaines en viennent à se demander s’il ne s’agit pas là d’une forme d’apocalypse de la crypto. Cependant, cette année riche en rebondissements ne nous empêche pas pour autant d’identifier les acteurs du marché qui ont su tirer leur épingle du jeu… ou qui au contraire ont laissé la communauté crypto particulièrement atterée.

Pour clôturer une année qui restera certainement dans les mémoires, BeInCrypto a demandé à sa communauté de voter pour le meilleur et le pire de 2022. Et alors que certains élus sont assez prévisibles, d’autres pourraient surprendre.

Evénement crypto le plus marquant de l’année : La chute de FTX

Après la chute de Luna et l’effet domino qui s’en est suivi, lequel a entraîné la faillite de plusieurs entreprises crypto, nous pensions probablement que le pire était derrière nous. Et nous avions tort. Alors que l’année s’approchait de sa fin, le deuxième plus grand exchange de l’industrie crypto a implosé en l’espace de quelques jours, plongeant le marché dans une nouvelle ère de chaos, et de laquelle il lui faudra beaucoup de temps pour se remettre.

Cette fois encore, les conséquences directes et indirectes n’ont pas tardé à se faire sentir, plusieurs autres exchanges crypto liés d’une manière ou d’une autre à FTX et son token FTT se trouvant forcés de mettre la clé sous la porte.

De même, un élément impactant de cet effondremenet massif réside dans le fait que la chute de FTX a particulièrement attiré l’attention des régulateurs du monde entier, renforçant comme jamais leurs appels à une réglementation plus stricte de la crypto. Le fondateur et ancien PDG de la plateforme, Sam Bankman-Fried, a d’ailleurs été arrêté et inculpé pour fraude, entre autres, par le gouvernement américain, ce que le président de la SEC a qualifié “d’avertissement” à l’égard des plateformes crypto.

Ainsi, quelles que soient les retombées sur le plus long terme de cet événement, on pourra probablement dire qu’il y a un “avant” et un “après” FTX.

Faillite de FTX

Meilleure crypto de l’année : Polygon (MATIC)

Et non, il ne s’agit pas d’Ethereum. Certes, il s’agit d’une solution de scalabilité d’ETH, mais on peut certainement dire à ce stade que Polygon et sa crypto MATIC ont su se faire leur propre nom.

En effet, entre l’adoption de ses NFT par Instagram et ses partenariats avec des grands noms tels que Netflix, Polygon a certainement donné l’impression de joliment tirer son épingle du jeu en terme de reconnaissance et visibilité auprès du grand public. De même, le cours de son token MATIC, quoique touché comme l’ensemble du marché par la crise, a également affiché quelques belles performances au cours de l’année.

Au final, pour beaucoup, MATIC serait donc l’une des principales crypto du secteur à avoir le mieux tenu le cap malgré une année particulièrement difficile.

matic polygon

Pire crypto de l’année : LUNA

Sur le versant opposé, c’est sans grande surprise qu’on attribue la palme de la pire crypto de l’année à Luna Classic (LUNC), anciennement appelée LUNA, ainsi qu’à sa seconde version du même nom, qui a accompli le regrettable exploit de n’avoir en rien relancé la machine suite à l’effondrement de son écosystème, Terra.

Jusqu’à la chute abrupte de FTX survenue en novembre, l’effondrement de Terra et sa crypto LUNA, initialement amorcé par le désancrage du stablecoin Terra UST, constituait sans doute le pire événement de l’année, voire l’un des pires de l’histoire de la crypto. En conséquence, une foule d’investisseurs ont perdu leurs économies, et attendent toujours d’être remboursés.

Certe, le programme de burning de tokens visant à relancer le cours du LUNC a bien fait le buzz un temps à la fin de l’été, mais l’engouement s’est vite tari, confirmant pour beaucoup que le projet semble bel et bien mort.

lunc crypto

Personnalité crypto de l’année : Changpeng Zhao

Là encore, le gagnant n’est pas Vitalik Buterin grâce aux avancées technologiques d’Ethereum cette année. En effet, il semblerait que le grand gagnant (quoique controversé) de l’année soit Changpeng Zhao, couramment surnommé CZ, patron de la bourse crypto Binance, la plateforme centralisée n°1 du secteur.

En plus d’être parvenu à étendre la domination de Binance (notamment en France) au cours d’une année délicate, CZ a également donné l’image – pour certains, du moins – de “sauveur” du secteur en lançant un fond de soutien aux sociétés crypto suite à l’effondrement de FTX. Cela dit, cette figure publique n’est pas sans sa polémique, beaucoup l’accusant d’être à l’origine même de la chute de la plateforme rivale, et d’agir selon ses propres intérêts obscurs.

CZ Binance

Pire personnalité crypto de l’année : Sam Bankman-Fried

Que dire de Sam Bankman-Fried, aussi appelé SBF ? D’abord présenté comme volant au secours de la crypto suite à la chute de LUNA, le rôle du cofondateur et ancien patron de FTX s’est brusquement inversé en novembre avec la faillite soudaine de sa plateforme et les révélations scandaleuses de gestion de ses entreprises, lui faisant ainsi gagner la place de pire personnalité crypto de l’année devant Do Kwon, qui avait pourtant placé la barre assez haut.

Cela dit, les mauvaises actions de SBF semblent finalement porter leurs conséquences, puisque l’ancien crypto milliardaire a été arrêté un mois après la chute de FTX, et fait face à 8 chefs d’accusation de la part du gouvernement américain, notamment pour fraude contre les utilisateurs de la plateforme. Il fait maintenant face à une peine potentielle pouvant aller jusqu’à 165 ans de prison.

FTX

Meilleur exchange de l’année : Binance

En tandem avec son PDG Changpeng Zhao, le plus grand exchange crypto au monde remporte également la palme du meilleur exchange de l’année, dépassant aisément son ancien grand concurrent FTX.

Bien qu’aussi controversé que son mystérieux patron, Binance a en effet su se démarquer cette année par une expansion notable dans le monde, en plus d’avoir été reconnu et autorisé par les entités réglementaires de nombreux pays, notamment en France avec le statut PSAN délivré par l’AMF.

Avec FTX maintenant disqualifiée et Coinbase loin derrière, il nous reste à voir ce que réserve l’année 2023 à la bourse crypto reine du secteur.

binance

Meilleur projet metaverse de l’année : The Sandbox

Là encore, sans surprise, le projet metaverse d’origine française se hisse fièrement à la première place du podium. Au cours de l’année, malgré le bear market et une certaine perte d’engouement pour le secteur du metaverse, The Sandbox a su rester actif et se développer avec divers partenariats allant de la musique à d’autres acteurs clés de la crypto comme Ledger, en passant les médias avec le journal Time.

De même, de nombreuses célébrités et marques bien connues ont lancé leur propre univers personnalisés sur leur terrain respectif du metaverse Sandbox, cherchant ainsi à toucher un public plus large, potentiellement plus jeune, et brouiller les frontières entre le vituel et le réel.

Comme pour l’ensemble du marché crypto, son token SAND n’a pas connu sa meilleure année, mais qui sait, peut-être l’année 2023 s’avérera-t-elle plus clémente ?

the sandbox

Meilleure collection NFT de l’année : Azuki et DeGods à égalité

Pour cette catégorie, deux collections NFT ont reçu la même quantité de votes : les NFT Azuki, une collection de 10 000 jetons non fongibles inspirés de la culture des animes japonais et disponible sur OpenSea, et DeGods, des NFT inspirés du concept des Bored Apes de Yuga Labs, disponibles sur Magic Eden de Solana.

Ainsi, la même popularité de ces deux collections nous révèle qu’OpenSea, et par extension Ethereum, ont perdu une part considérable du monopole sur le marché NFT, et que la blockchain Solana fait maintenant partie des figures de proue de ce secteur.

NFT
Source

Meilleur meme coin de l’année : Dogecoin (DOGE)

Cette année, le match a été très serré entre le meme coin original Dogecoin (DOGE) et son grand rival Shiba Inu (SHIB). L’un comme l’autre a connu son heure de gloire au cours de l’année 2021 et a depuis perdu un peu d’élan, mais DOGE comme SHIB ont su garder l’attention du public.

Cela dit, selon l’avis de la communauté, Dogecoin est le vainqueur de ce face à face, potentiellement en raison de sa longévité pour le moins inattendue, et de son soutien maintenu de la part du milliardaire et nouveau patron de Twitter, Elon Musk. De même, ce dernier continue de laisser entendre que le DOGE pourrait être adopté comme monnaie sur la célèbre plateforme de réseaux social, ce qui contribue certainement à alimenter les attentes concernant ce token, ainsi que son cours.

Dogecoin

Meilleure blockchain de l’année : Ethereum

Ethereum empôche enfin un peu de la gloire qui lui semblait initiablement destinée cette année avec l’événement de The Merge.

En effet, malgré des performances en termes de cours loin des hausses faramineuses qu’espéraient certains suite à The Merge, la blockchain a pourtant réussi à réaliser son passage de la proof of work à la proof of stake sans accroc majeur.

Cela dit, tout n’est pas encore fait pour le réseau, dont la feuille de route de mise à échelle reste pour le moins extensive. Prochaine étape : la mise à jour Shanghai prévue pour mars 2023, et attendue avec impatience. En effet, elle devrait non seulement permettre de réduire les frais de transaction, mais également de retirer les ETH placés en staking par ses validateurs.

ethereum

Pire hack de l’année : FTX

Décidément, FTX remporte cette année une armada de tristes trophées. En novembre 2022, quelques jours à peine après la terrible crise de liquidité qui a entraîné sa mise en faillite, une étrange série d’événements n’a fait qu’empirer sa situation déjà critique.

Suite à la disparition d’une partie des actifs de la trésorerie de FTX dans ce qui a ressemblé à un hack éclair, les rumeurs sont allés bon train : pour certain, l’ancien PDG Sam Bankman-Fried en serait à l’origine, tandis que ce dernier a pour sa part pointé du doigt le gouvernement des Bahamas.

Quoi qu’il en soit, cet incident n’a fait que rajouter de l’huile sur le feu d’un fiasco magistral, dont les premiers touchés ne sont qu’autres que les utilisateurs de la plateforme.

FTX

Vous n’avez pas pu voter et vous souhaitez donner votre avis sur les grands gagnants et perdants de 2022 ? Venez nous en parler sur notre canal Telegram francophone !

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé