Voir plus

Si la crypto est la nouvelle ruée vers l’or, la GenZ serait-elle en train de s’enrichir ?

5 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La ruée vers l'or du milieu des années 1800 a attiré des milliers de prospecteurs qui étaient à la recherche de fortune.
  • Aujourd’hui, on compare les jeunes investisseurs de la génération Z qui se précipitent dans le secteur de la crypto aux chercheurs d'or des années 1800.
  • La génération Z voit le Web 3 comme un moyen de créer de la richesse générationnelle pour l'avenir.
  • promo

Pendant des années, le marché de la crypto a porté le surnom de “Far West” du monde financier. Dans ce Far West, une nouvelle génération de jeunes investisseurs est née. Certains les comparent aux chasseurs de fortune qui ont participé à la ruée vers l’or du milieu des années 1800.

Nous sommes en 1848 et les rivières de Californie regorgent d’opportunités. Des essaims de chercheurs venus du monde entier bordent les berges. Beaucoup ont abandonné tout ce qu’ils avaient appris et sont venus ici avec un seul espoir, un seul vœu : faire fortune en amassant de l’or.

L’espoir illumine les villes. Les petits hameaux installés tout au long de la rivière Sacramento deviennent des centres commerciaux animés. Quelques mois plus tard, les matériaux courants, qui sont utilisés pour l’extraction de l’or, se font de plus en plus rares. Mais alors que certains parviennent à se constituer des fortunes et à changer leurs vies, d’autres reviennent chez eux sans une seule pépite d’or dans la main.

Aujourd’hui, les centres de minage commencent à refaire surface aux États-Unis et dans le monde entier. Mais au lieu de chercher des pépites d’or, les mineurs cherchent des bitcoins et des ethereums

Actuellement, plusieurs pays, notamment les États-Unis et l’Islande, se transforment en hubs de minage internationaux. Les sociétés de minage s’y logent et y installent leurs activités. Les équipements de minage sont de plus en plus demandés sur le marché, et certains pays interdisent leur vente.

Sachant que Bitcoin détient le titre “d’or numérique”, les jeunes investisseurs crypto de la GenZ sont considérés comme les mineurs d’or de l’époque moderne. Mais contrairement à l’ancienne génération de mineurs, la GenZ veut aller bien au-delà de l’enrichissement financier.

En effet, les investisseurs crypto de la nouvelle génération ont aujourd’hui la chance de grandir aux côtés des innovations du Web 3. Ils ont également la possibilité d’être les pionniers des DAO et des solutions basées sur la blockchain.

La vision de la GenZ

Samantha Marin se considère comme faisant partie de la prochaine génération des Digital Natives [anglicisme qui désigne les enfants du numérique, ou la génération née après 1980]. Après avoir obtenu son diplôme universitaire en pleine pandémie, Samantha s’est reconvertie dans le Web 3 en tant que “chasseuse de têtes” pour le groupe des écrivains de BanklessDAO.

La vingtenaire pense que pour de nombreux membres de la communauté de la génération Z, la crypto est une “bouée de sauvetage” qui permet de fuir le cycle de la dette étudiante, de l’inflation croissante et de la flambée des coûts du logement.

“Il existe des tonnes d’articles sur la toile qui confirment que les milléniaux sont plus pauvres ou dans une situation pire que celle de leurs parents, mais personne ne parle vraiment de ce qui va arriver à la génération Z. Nous considérons la crypto comme notre solution”, a-t-elle affirmé.

Les plus grands piliers de l’univers de la crypto ont été posés par les prédécesseurs de la GenZ. Cependant, la jeune femme pense que cette nouvelle génération adoptera les cryptomonnaies de façon massive.

Cette nouvelle génération capitalise déjà sur son affinité pour les réseaux sociaux et son pouvoir d’influence pour faire adhérer les autres. Plusieurs influenceurs se sont donnés pour mission de généraliser l’adoption de la crypto. À titre d’exemple, “MissTeenCrypto” qui utilise son compte Twitter de près de 35 000 abonnés pour “élargir l’adoption de la crypto et des NFT au sein de la génération Z”.

Dans le même sillage, le fournisseur de services crypto et d’actifs numériques MEXC Global a lancé une série de mini-podcasts intitulée “Gen Z Talks Crypto” (la GenZ parle crypto), dédiée spécifiquement aux jeunes. Connectée par un métavers en constante évolution, la GenZ ne connaît pas d’autre voie d’entrée que celle-ci.

Le pouvoir de la communauté au sein de la crypto

Les médias continuent d’attirer l’attention sur le pouvoir de la présence de la génération Z au sein du Web 3. Cette génération déjà native d’Internet s’est familiarisée davantage avec la société virtuelle grâce à la digitalisation du monde en raison de la pandémie.

Les communautés dans lesquelles on avait une présence physique se sont déplacées en ligne. Le seul moyen de renverser les structures de pouvoir traditionnelles était la décentralisation.

“Les communautés Crypto et Web3 sont importantes pour cette génération, car nous ne pouvons plus faire confiance à nos régulateurs, politiciens et chefs d’entreprise pour créer ce dont nous avons besoin. Ce n’est la faute à personne. C’est juste que nos systèmes sont trop lents et congestionnés”, a poursuivi Samantha Marin.

De plus, le Web3 a donné à la prochaine génération la capacité de résoudre les problèmes sociétaux à travers ses propres communautés.

“Nous avons besoin d’accéder à l’assurance maladie sans dépendre de nos employeurs. Il existe des DAO pour cela”, a souligné Samantha.

“Nous avons besoin de faire pression sur les entreprises pour qu’elles émettent moins de gaz à effet de serre. Là encore, les DAO peuvent s’en occuper. Nous devons acheter des objets culturels et d’intérêt public qui étaient auparavant entre les mains de collectionneurs d’art privés. Il existe aussi des DAO pour cela”.

Si la génération Z poursuit son adoption rapide des technologies de Web3, comme le soulignent Samantha Marin et bien d’autres, des solutions peuvent être conçues par les personnes qui en ont le plus besoin.

Un avantage digital

Cette nouvelle génération a une porte ouverte sur de nouvelles voies d’accumulation de richesse. En effet, être riche aux yeux de la GenZ ne signifie même pas être millionnaire de Dogecoin.

Bien que cela puisse être vrai pour certains. En général, la richesse offerte par les avantages et les libertés des systèmes décentralisés est ce qu’il y a de plus précieux.

“Si les réglementations crypto ne tentent pas de ralentir l’industrie. Nous, membres de la GenZ, commencerons nos années de création de richesse du bon pied. Les milléniaux, eux, ont dû commencer leurs années de création de richesse au milieu du crash immobilier”, a poursuivi la jeune chasseuse de têtes.

Samantha Marin a ensuite souligné que certains des plus grands avantages qui devraient aider la GenZ à construire cet espace, sont “le temps et le manque d’engagements importants dans la vie”.

Selon elle, beaucoup n’ont pas d’engagements majeurs qui interdiraient la prise de risques et la recherche de solutions alternatives.

“Pas (encore) d’hypothèque, ni d’enfants, ni d’obligations majeures dans la vie. Je me sens prête à prendre des risques dans l’espace crypto parce que je n’ai à m’occuper que de moi-même”, a-t-elle expliqué.

C’est dans un état d’esprit similaire que les chercheurs d’or ont puisé, il y a plusieurs siècles, dans les ressources naturelles mondiales pour s’enrichir. Aujourd’hui, ces ressources sont numériques, et elles sont prêtes à être exploitées par la prochaine génération de chasseurs de fortune.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

4651b07415a7685f1649d2f29bcda9c3.jpg
Savannah Fortis
Savannah Fortis is a multimedia journalist covering stories at the intersection culture, international relations, and technology. Through her travels she was introduced to the crypto-community back in 2017 and has been interacting with the space since.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé