LP tokens : comment ça fonctionne ?

Mis à jour par Célia Simon
EN BREF
  • Comment fonctionnent les LP tokens ? Comment peut-on en tirer profit ? Et qu'apportent-ils au marché ?

Les LP tokens (jetons de fournisseurs de liquidité) sont un nouveau moyen par lequel les adeptes de crypto peuvent générer des revenus passifs. Au-delà des récompenses, devenir un fournisseur de liquidité est une question de principe pour certains. En effet, ces apporteurs de fonds contribuent à renforcer les exchanges décentralisés, créant ainsi un système financier sans intermédiaires.

Comment fonctionnent les LP tokens ? Comment peut-on en tirer profit ? Et qu’apportent-ils au marché ? Réponses dans ce guide.

Table des matières

  • Qu’est-ce qu’un DEX ?
  • Comment fonctionne un DEX ?
  • Les teneurs de marché automatisés (AMM)
  • Qu’est-ce qu’un pool de liquidité et un fournisseur de liquidité ?
    • Comment fonctionne un pool de liquidité ?
    • Le minage de liquidité
    • Le yield farming
  • Que sont les LP tokens ?
  • Comment fonctionnent les LP tokens ?
  • Comment faire du yield farming avec les jetons LP ?
  • Fournisseurs de liquidité et DEX : une relation gagnant-gagnant

Qu’est-ce qu’un DEX ?

Les LP tokens, ou jetons de fournisseurs de liquidité, sont des jetons attribués aux fournisseurs de liquidité sur les DEX (exchanges décentralisés). Les DEX utilisent des teneurs de marché automatisés (AMM). Mais concrètement, que représentent ces plateformes ?

Les exchanges décentralisés, ou DEX, sont des plateformes P2P où les transactions sont effectuées directement entre les traders crypto. Ils permettent d’effectuer des transactions financières qui ne sont pas officielles ni réglementées par des intermédiaires, comme les banques, les courtiers et d’autres institutions financières.

Le saviez-vous ?

La plupart des grands DEX comme Uniswap, PancakeSwap et SushiSwap fonctionnent sur Ethereum ou Binance Smart Chain.

Comment fonctionne un DEX ?

La suppression du recours aux intermédiaires est un pilier essentiel pour la communauté blockchain. C’est aussi pour cette raison que les DEX ont gagné autant de popularité que les exchanges centralisés classiques. Comment fonctionnent-ils et en quoi sont-ils différents de leurs homologues centralisés ?

Le marché mondial des cryptomonnaies s’appuie sur les exchanges crypto pour fournir de la liquidité. Chaque jour, ceux-ci gèrent des volumes de transactions de plusieurs milliards de dollars. Ainsi, les principales plateformes d’échange se développent pour répondre à la demande croissante d’actifs numériques. Elles offrent également des services de garde d’actifs et de nouvelles fonctionnalités et options de trading.

Volume mensuel des DEX : Dune Analytics

Les DEX offrent une approche unique du trading d’actifs numériques. Plutôt que de recourir à des intermédiaires pour gérer les transactions, ces plateformes décentralisées utilisent des contrats intelligents auto-exécutables. Cela donne lieu à des échanges quasi-instantanés et à des prix bien inférieurs à ceux des plateformes centralisées.

Les DEX adoptent un modèle non dépositaire et sans intermédiaires. Cela signifie que les traders conservent la garde de leur cryptomonnaies. En outre, ils sont entièrement responsables de la gestion de leurs portefeuilles et de leurs clés privées. Bien sûr, cette autonomie totale vient aussi avec son lot d’inconvénients. Par exemple, les clés privées peuvent être facilement perdues.

Il est également important de noter que l’absence d’intermédiaires signifie que la plupart des DEX ont moins de risques de contrepartie. De même ils ne sont généralement pas tenus de suivre les politiques de connaissance client (KYC) ou anti-blanchiment d’argent (AML).

Pour récapituler, les DEX sont des marchés P2P où les traders peuvent effectuer des transactions sans la supervision ou l’assistance d’un intermédiaire. Ces plateformes promettent une plus grande liberté, mais exigent également un plus grand effort de la part de toutes les parties concernées. En outre, ils doivent constamment fournir de la liquidité, et c’est là que les fournisseurs de liquidité entrent en jeu.

Les teneurs de marché automatisés (AMM)

Un teneur de marché automatisé (AMM) est un type de protocole d’exchange décentralisé qui utilise une formule mathématique pour déterminer le prix des actifs. Contrairement aux exchanges traditionnels qui utilisent des carnets d’ordres, les AMM des exchanges décentralisés se basent sur des algorithmes.

Comment fonctionnent les AMM ? Publish0x

Maintenant, comment fonctionnent ces AMM ?

Chaque protocole dispose de sa propre formule. Prenons un exemple : Uniswap utilise une formule de x * y = k. Dans cette équation, x représente le montant d’un jeton dans le pool de liquidité, tandis que y est le montant de l’autre jeton. La liquidité totale du pool, qui doit rester constante, est représentée par k.

Les autres AMM peuvent se baser sur d’autres formules. Cependant, ils utiliseront tous un algorithme pour déterminer les prix. Certes, cela peut sembler comme un processus compliqué, mais il aide à résoudre un problème, lequel ?

Avant la création des LP tokens, tous les actifs utilisés dans l’écosystème Ethereum étaient inaccessibles pendant leur utilisation. En effet, les jetons sont généralement verrouillés lorsqu’ils sont placés en staking. Cela fait normalement partie d’un système de gouvernance. En ce qui concerne la DeFi, ce problème peut être résolu par la création d’actifs facilement convertibles dans les AMM, notamment avec les LP tokens.

Les jetons LP permettent d’utiliser plusieurs fois les mêmes tokens, qu’ils soient placés en staking dans une plateforme ou investis dans un produit DeFi. La forme indirecte de staking offerte par les tokens LP peut aider à résoudre le problème des pools de liquidité limités. Cette méthode donne la priorité à la preuve de propriété plutôt qu’au staking des jetons LP eux-mêmes.

Qu’est-ce qu’un pool de liquidité et un fournisseur de liquidité ?

Fournisseur de liquidité

Les fournisseurs de liquidité (LP) sont les personnes qui apportent des fonds à un pool de liquidités crypto. Un pool de liquidités est une grosse somme d’argent contre laquelle les investisseurs peuvent trader. Lorsqu’ils fournissent des liquidités à un protocole, les LP reçoivent des commissions sur les transactions qui ont lieu au sein de leur pool.

Comment fonctionne un pool de liquidité ?

Fonctionnement d’un pool de liquidité : Uniswap

Prenons Uniswap comme exemple : supposons que le pool X dispose de deux tokens appelés A et B. Dans ce cas, les fournisseurs doivent déposer 50% du token A et 50% du token B. Ce dépôt va faciliter la tâche à l’exchange.

En effet, les fournisseurs de liquidité sont des traders qui placent leurs tokens sur des DEX pour gagner des frais de transaction. Ce processus est également appelé minage de liquidité ou tenue de marché (market making).

Les frais de transaction sont généralement exprimés en taux d’intérêt. Ces taux peuvent varier en fonction de la quantité de liquidité disponible et du nombre de transactions dans le pool de liquidités.

Le minage de liquidité

Généralement, les LP peuvent facilement apporter des fonds à un pool de liquidités. Ensuite, le protocole détermine la valeur des récompenses. Par exemple, Uniswap v2 facture 0,3% aux traders, puis les verse directement aux LP. Pour attirer les fournisseurs de liquidité dans leurs pools, d’autres plateformes peuvent facturer des frais moins élevés.

Cependant, à quel point est-il important d’attirer des liquidités ? En effet, les AMM permettent de réduire l’effet de glissement lors des grandes transactions. Cela peut créer plus de volume au sein de la plateforme.

Les problèmes de glissement peuvent varier d’un protocole AMM à l’autre. Les prix, comme nous l’avons mentionné précédemment, sont déterminés par un algorithme. Concrètement, le prix est déterminé par la façon dont le ratio entre les deux jetons du pool a été affecté après une transaction. Si ce ratio change de façon significative, un effet de glissement aura lieu.

Le yield farming

Pour récapituler, contrairement au staking, le yield farming ne nécessite pas le verrouillage d’actifs crypto lors de la validation des transactions sur le protocole. De plus, l’agriculture de rendement permet à n’importe qui d’investir dans les pools de liquidités de divers protocoles. En d’autres termes, les LP prêtent leur crypto afin de recevoir des intérêts.

Maintenant, voyons ensemble comment vous pouvez générer des revenus passifs avec le yield farming. Lorsque vous ajoutez de la liquidité à un pool sur Uniswap, Pancakeswap ou n’importe quel autre DEX, deux tokens doivent être disponibles dans votre portefeuille. Les “agriculteurs” choisiront ces pools en fonction des rendements annuels et du niveau de pertes temporaires, lequel est affecté par la volatilité du prix des tokens.

Une fois que vous aurez pris votre décision et que vous aurez les deux tokens dans votre portefeuille, vous devrez vous rendre au DEX et “fournir des liquidités”. Dès que vous aurez effectué la transaction, vous recevrez des LP tokens. Bien sûr, le montant que vous recevrez dépendra de votre participation au pool.

Sachez également que vous pouvez retirer vos fonds à tout moment. Pour mieux choisir votre pool, nous vous conseillons de faire vos recherches dans les sites web qui fournissent des informations sur les fermes de rendement aux récompenses les plus élevées et aux risques les plus faibles.

Que sont les LP tokens ?

Comme expliqué plus haut, les LP tokens sont les récompenses fournies aux personnes qui aident les DEX à créer de la liquidité. Essentiellement, ces LP tokens représentent la part du pool détenue par un fournisseur de liquidité. Ce fournisseur de fonds conserve le contrôle total de ses jetons. Ainsi, il peut les retirer du pool à n’importe quel moment.

Les LP tokens aident à résoudre un problème vital pour les DEX, celui de la liquidité. En effet, ces bourses décentralisées paient les utilisateurs car elles ont besoin de liquidités afin que les transactions se déroulent dans de bonnes conditions. Lorsqu’ils fournissent de la liquidité, les utilisateurs interagissent avec les contrats intelligents de la ferme de rendement. Ceux-ci déterminent le montant de la contribution apportée par quelqu’un et le montant de sa récompense.

Comment fonctionnent les LP tokens ?

Prenons un exemple simple. Si vous avez apporté des actifs crypto d’une valeur de 100 $ à un pool de liquidité d’une valeur de 1 000 $, vous possédez 10% de ce pool. Par conséquent, vous avez droit à 10% des tokens LP de ce pool de liquidité.

De même, vous pouvez faire du yield farming avec vos LP tokens et recevoir des récompenses en échange d’avoir aidé le DEX à résoudre un problème de liquidité. Bien sûr, les récompenses seront proportionnelles au nombre de jetons LP que vous possédez. Vous pouvez même les transférer et les placer en staking sur d’autres protocoles. Cependant, les DEX essaieront par tous les moyens de vous retenir. Parmi les stratégies de fidélisation utilisées par les DEX, on peut citer l’introduction de fermes d’auto-compounding, où les récompenses susmentionnées peuvent être réinvesties dans des pools de liquidités.

Comment faire du yield farming avec les jetons LP ?

Comment faire du yield farming avec les jetons LP ?

L’agriculture de rendement fonctionne de la même manière que lorsque vous déposez de l’argent dans une banque pour recevoir des intérêts. Un projet DeFi demandera aux utilisateurs de verrouiller temporairement leurs actifs crypto afin d’améliorer la liquidité.

Par exemple, lorsque vous contribuez à un pool de liquidité ETH/USDT, vous devez fournir à la fois des ETH et des USDT. En guise de récompense pour le verrouillage de vos actifs crypto, vous recevrez un rendement. Le yield farming peut avoir un rendement faible, mais celui-ci peut aussi atteindre 1 000% à 3 000% si vous rejoignez le projet à ses débuts.

De façon générale, le yield farming de LP tokens est plus rentable que la participation à des pools de liquidités. Cependant, le premier présente plus de risques.

Les détenteurs de cryptomonnaies reçoivent des LP tokens lorsqu’ils ajoutent une paire de jetons au pool. Ces tokens LP représentent leur part dans ce pool. Ils sont automatiquement émis après l’ajout de fonds au pool, puis brûlés lors du retrait. Cela signifie que le nombre de jetons LP détenus correspond toujours au pourcentage de la propriété totale du pool. Ainsi, tout risque de perte permanente est écarté.

Le farming consiste à placer des LP tokens en staking dans une “ferme”, soit un pool. Pour cela, les détenteurs doivent simplement exécuter un contrat intelligent. Ensuite, ils reçoivent des récompenses, souvent sous forme de tokens supplémentaires. Ce processus nécessite un degré de confiance élevé de la part du détenteur, car il suffit d’un seul problème sur le contrat intelligent pour que l’accord soit mis en péril.

Fournisseurs de liquidité et DEX : une relation gagnant-gagnant

Les pools de liquidité permettent aux investisseurs crypto de générer des revenus passifs tout en contribuant à créer un système financier sans intermédiaires. Et comme vous l’aurez compris, les DEX dépendent de la contribution des fournisseurs de liquidité.

En guise de récompense pour leur contribution au maintien des liquidités et à la bonne tenue des transactions, les fournisseurs de liquidité reçoivent des LP tokens équivalents aux montants qu’ils ont déposé. Avant de choisir votre pool de liquidité, nous vous conseillons de comparer les taux de rendement annuels des différentes plateformes.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations contenues sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations figurant sur notre site web est strictement faite à ses propres risques. Dans la section S'instruire, notre priorité est de fournir des informations de haute qualité. Nous prenons le temps d'identifier, rechercher et créer un contenu éducatif qui sera utile à nos lecteurs. Afin de maintenir ce niveau de qualité et continuer à créer un contenu valable, nos partenaires sont susceptibles de nous verser une commission pour des placements figurant dans nos articles. Toutefois, ces commissions n'affectent pas nos processus de création de contenu objectif, honnête et pertinent.